À propos

moi

Jessica C.

jessicacimage.texte[ ]gmail.com

DÉMARCHE ARTISTIQUE

On ne va jamais aussi loin lorsqu’on ne sait pas où l’on va  — Christophe Colomb

 La vérité, c’est qu’il n’y pas de vérité — Pablo Neruda

L’art est un processus qui me permet la rencontre avec les autres, une zone de confort à dépasser, une réaction aux multiples contextes de notre temps.

Bachelière en Communication de l’UQAM, je m’intéresse à deux médiums, l’écriture et le cinéma, pour lesquels j’ai exploré différents genres tels le vidéoclip, la vidéo d’art, le reportage, le récit de vie, le portrait, l’essai et l’autofiction.

Accordant d’abord beaucoup d’importance à l’esthétisme et à l’improvisation dans la vidéo, ces piliers ont pris une place toute aussi grande dans l’écriture où je glisse entre fiction et réalité. À travers ces errances, je cherche la voix puissante d’un « je », la mienne ou celle d’une autre, qui donnera un sens particulier à l’expérience. Cette voix personnelle qui donne son regard sur le monde est aussi une vérité parmi toutes les autres vérités : elle se démarque par son originalité, sa liberté et sa profondeur. Elle est à la fois témoin, protagoniste et performance. C’est au montage ou à l’écriture que la fiction se joue.

La compréhension de nos identités diverses, nos motivations et nos perceptions en tant qu’individu, communauté ou société est au centre de ma démarche. En ce sens, la contreculture, les journaux intimes, les modes de vie alternatifs, les voyages, les interactions sociales et l’introspection sont pour moi des sources inépuisables de création, témoignant d’une forte volonté de saisir la vie autrement que par la vision imposée. Mon travail artistique se concentre donc sur le terrain par des observations, des impressions, des discussions, des parcelles d’existence  qui inspirent  mes images et mes textes. Je m’intéresse de plus en plus au documentaire intimiste, à l’écriture journalistique littéraire, au récit et au portrait qui allient le contact direct avec les gens, l’information sensible, le regard nouveau sur le monde et la subjectivité, tout en dressant le portrait d’une réalité unique.