En série

 

Montage Photographique issu de la série « En série » Publié dans la revue Main Blanche, vol 20 numéro 3, thème « Corps », automne 2015.

Le projet photo « En série » explore le corps humain sous une forme esthétique altérée par la lumière. Le corps est soumis à la lumière qui, tantôt le forme, tantôt le déforme. La lumière devient l’œil humain, elle est perception, optique et ressenti. La surexposition des photographies renvoie à la surexposition du corps dans notre quotidien.

 

En série

 

Démarche artistique 

Avec ce projet, j’ai eu envie d’imager la soumission du corps féminin aux stéréotypes et à la surexposition. En le présentant sous divers angles créés par la lumière, je voulais rappeler comment le corps d’une femme (surexposée) est non seulement déformé par le regard qu’on lui porte, mais par le propre regard que celle-ci lui prête. Dans « En série », le corps n’est jamais qu’une silhouette sans forme, déformée, ou encore, n’est montré que partiellement, afin de dénoncer les effets négatifs de la surexposition médiatique du corps féminin.