Après Pătrăhăițești, Târșă! After Pătrăhăițești, Târșă!

Nous prenons une courte pause du documentaire, une amie vient nous visiter! Après  Pătrăhăițești où nous avons été accueillis par une famille d’artisans, nous avons passé deux semaines à Târșă dans notre nouvelle famille adoptive où nous avons tourné sans arrêt. Nous risquons de ne plus avoir envie de revenir au Québec si ça continue!

Hier, nous avons fait 17 km à pied aller-retour pour visiter Geamana, un village où les habitants ont été relocalisés suite à la décision de Ceausescu d’y créer un lac artificiel pour y enfouir les déchets toxiques de la mine Rosia Poieni en 1978. Ça donne ça : une église figée dans une vase chimique, entourée d’eau couleur cuivre et d’une forêt luxuriante.

We are taking a pause from the documentary, a friend comes to visit us!  After Patrahaitesti where we have been hosted by a family of artisans, we spent the last two weeks in Târșă  in our new foster home where we have non-stop filmed. We may never want to return to Québec if it continues!

Yesterday, we have walked 17 km to visit Geamana, a village that had been flooded by Ceausescu in the 70’s in order to serve as repository to the copper mine nearby. This is the result : A church fixed in chemical waste, surrounded by cop-colored water and lush green forest.

Geamana

 Mont Gaina

Târșă

Village de Târșă

film